Edito

Fête de Toussaint : Des frères et sœurs aînés dans la foi à invoquer

Au seuil de fêter la « Tous-saints », l’église nous donne à (re)découvrir plusieurs visages dont celui de l’ancien archevêque de San Salvador : Mgr Oscar Romero qui vient d’être canonisé le dimanche 14 octobre dernier. Il a été assassiné le 24 mars 1980 par un groupe d'extrême-droite, parce qu'il dénonçait ouvertement les exactions perpétrés par la Junte militaire.

Voici des extraits de l’homélie du pape François à cette occasion :

Jésus dit encore: «Vends ce que tu as et donne-le aux pauvres». Le Seigneur ne fait pas des théories sur la pauvreté et la richesse, mais il va directement à la vie. Il te demande de laisser ce qui appesantit ton cœur, de te libérer des biens pour lui faire une place à lui, l’unique bien..(…) Nous le voyons: là où on met l’argent au centre, il n’y a pas de place pour Dieu et il n’y en a pas non plus pour l’homme.(…)

À lui qui nous offre la vie éternelle, nous ne pouvons pas donner un bout de temps. Jésus ne se contente pas d’un ‘‘pourcentage d’amour’’: nous ne pouvons pas l’aimer à vingt, à cinquante ou à soixante pour cent. Ou tout ou rien! (…)

Au total, Jésus nous suffit-il ou bien cherchons-nous beaucoup de sécurités du monde? (…). Sans un saut en avant dans l’amour, notre vie et notre Église souffrent d’une «autosatisfaction égocentrique» (Evangelii gaudium, n. 95):

(…) Par contre, un cœur détaché des biens, qui aime librement le Seigneur, répand toujours la joie, cette joie dont on a besoin aujourd’hui. (…) Paul VI, y compris dans la difficulté et au milieu des incompréhensions, a témoigné de manière passionnée de la beauté et de la joie de suivre Jésus totalement.

Aujourd’hui, il nous exhorte encore, avec le Concile dont il a été le sage timonier, à vivre notre vocation commune: la vocation universelle à la sainteté. Non pas aux demi-mesures, mais à la sainteté. Il est beau qu’avec lui et avec les autres saints et saintes d’aujourd’hui, il y ait Mgr Romero, qui a quitté les certitudes du monde, même sa propre sécurité, pour donner sa vie selon l’Évangile, aux côtés des pauvres et de son peuple, avec le cœur attaché à Jésus et à ses frères.(…)

Tous ces saints, dans des contextes différents, ont traduit par leur vie la Parole d’aujourd’hui, sans tiédeur, sans calculs, avec le désir de risquer et de quitter. (…) »

Chers paroissiens de l’UP du Grain de Sénevé, A nous donc de mettre nos pas dans les leurs et de les invoquer comme autant de frères et sœurs aînés dans la foi et le combat pour la justice et la vérité !

Abbé Michel Rongvaux

Responsable de l'Unité Pastorale Grain de Sénevé

 

 

 

A pointer dans votre agenda